La qualité du programme de dépistage organisé

Le véritable enjeu du programme de dépistage organisé du cancer du sein a été de mettre en place un système d'assurance qualité, dans le contexte français de la pratique de la sénologie, fondé sur la mise en place d'un cahier des charges au niveau national, suivant les recommandations européennes pour l'assurance qualité de la mammographie de dépistage.

Relativement à une démarche de détection individuelle, laquelle ne fait pas l'objet d'un recueil spécifique ni d'évaluation, la participation au programme de dépistage organisé permet de bénéficier de garanties supérieures en termes de qualité et de performance :

  • système d'invitation systématique des femmes de la tranche d'âge ciblé et prise en charge à 100 % par l'assurance maladie ;
  • examen clinique des seins proposé lors de la visite de dépistage pour minimiser le risque de ne pas détecter un cancer radio-occulte ;
  • seconde lecture systématique des mammographies considérées comme normales ou bénignes par un second radiologue indépendant du premier : en 2010, 6,2 % des cancers dépistés ont été détectés par la seconde lecture ;
  • agrément et formation spécifique des radiologues ;
  • bilan diagnostique immédiat en cas de mammographie positive, pour minimiser le délai d'une éventuelle prise en charge et éviter une attente angoissante ;
  • évaluations épidémiologique, technique et organisationnelle du programme.